Augmentation de 1% de la masse salariale chez Coop

Les partenaires sociaux ont négocié avec Coop une augmentation de la masse salariale de 1%. Elle profitera à au moins deux tiers des salarié-e-s. Un quart de l’augmentation est destinée prioritairement aux salarié-e-s avec plusieurs années d’ancienneté. C’est à cette unique condition que les membres du groupe professionnel Coop d’Unia ont accepté cette augmentation. Ces salarié-e-s expérimentés attendent un signal en leur faveur depuis de nombreuses années. Pour l’avenir, Unia attend de Coop qu’elle accorde une augmentation générale des salaires qui bénéficie à tous les employé-e-s. Elle est aussi urgente que nécessaire.

Unia et les autres partenaires sociaux de Coop ont obtenu pour le 1er janvier 2020 une hausse de la masse salariale de Coop de 1%.

0,25% d’augmentation est distribué de manière structurelle et 0,75% de manière individuelle. Au moins deux tiers des salarié-e-s soumis à la convention collective de travail Coop profiteront d’une augmentation. Le groupe bâlois garantit ainsi une meilleure augmentation salariale que le n°1 du commerce de détail.

Enfin une hausse pour les salarié-e-s expérimentés

Après plusieurs années de hausses purement individuelles, Coop renoue – sous la demande expresse d’Unia – avec une meilleure distribution de la hausse de salaire. Coop réserve en effet une part de l’enveloppe aux salarié-e-s à bas salaires ayant plusieurs années de service.

Si cette part reste modeste (un quart de l’augmentation), elle est toutefois indispensable pour juguler la perte de pouvoir d’achat de nombre de salarié-e-s. C’est pour cette raison qu’Unia a accepté ce résultat. Le syndicat a demandé toute la transparence sur cette distribution, et tirera un bilan de cet exercice avec son groupe professionnel.

Une hausse générale est nécessaire

Unia maintient qu’une hausse générale de salaire est nécessaire pour couvrir le renchérissement. Cette ligne est largement soutenue au sein du personnel, comme l’ont montré les résultats d’une consultation de 1238 salarié-e-s en Suisse romande et alémanique: 56% du personnel souhaite une augmentation purement générale, plus de 20% souhaitent des hausses ciblées partiellement ou totalement sur l’ancienneté.

Si cette hausse structurelle est donc un pas dans la bonne direction, le prochain round salarial doit permettre une hausse générale des salaires pour toutes et tous. Coop en a les moyens.