Les soignant-e-s manifestent à Berne pour un OUI à l’initiative sur les soins

Plus de 5000 soignant-e-s venus de toute la Suisse sont descendus aujourd’hui dans la rue à Berne pour un OUI à l’initiative sur les soins. Ces 20 derniers mois, ils et elles ont travaillé bien au-delà de leurs limites. Beaucoup quittent le métier, car la pression est tout simplement trop forte. Le personnel soignant demande maintenant un OUI clair à l’initiative sur les soins.

L’initiative sur les soins pose les bases pour de bonnes conditions de travail, un financement équitable des soins ainsi que la promotion de la formation professionnelle et continue à tous les niveaux.

Pression trop élevée, mauvaises conditions

Dans une enquête d’Unia de 2019, environ 90% des soignant-e-s affirment être constamment stressés au travail et subir la pression du temps, 67% n’ont pas suffisamment de temps pour la famille et les loisirs à côté de leur travail et seuls 13% trouvent leur salaire approprié. Cela entraîne un taux élevé d’abandon de la profession: près de la moitié des soignant-e-s jettent l’éponge.

OUI à l’initiative sur les soins: elle crée les bases

Les soignant-e-s sont donc unanimes: en plus d’un effort de formation, il faut surtout des mesures pour rendre la profession plus attractive.

C’est pourquoi, lors de la manifestation d’aujourd’hui, les soignant-e-s demandent avec Unia:

  • Des investissements dans le personnel: une meilleure clé d’attribution des postes et de meilleurs salaires.
  • Un financement équitable des soins qui permette de bonnes conditions de travail et donc des soins de qualité.