«Action!» Applaudir c’est bien, agir c’est mieux.

Journée d’action dans les branches essentielles le 31 octobre 2020

Ces derniers mois ont montré que les salarié-e-s des branches essentielles (vente, soins (de longue durée), logistique/transport) sont la garantie de l'approvisionnement de base en Suisse. Sans l’engagement de milliers de femmes et d’hommes, les besoins de première nécessité n'auraient pas été couverts.

Les femmes sont particulièrement concernées

Beaucoup de femmes travaillent dans les branches essentielles. Malgré l’important travail qu'elles fournissent, elles ont des bas salaires et des conditions de travail précaires. A cela s’ajoute une discrimination salariale scandaleuse.

Le travail des vendeuses et vendeurs, des soignant-e-s et des employé-e-s de la logistique/du transport a un prix. Ils et elles méritent plus!

A côté d’une prime pour l’engagement extraordinaire au cours des derniers mois, Unia demande:

  • Enfin une augmentation de salaire! Pas de salaires inférieurs à 4000 francs x13 (à 40h par semaine).
  • Stop aux dérégulations et aux conditions de travail précaires: il faut plus de personnel et plus de temps.
  • Des conventions collectives de travail (CCT) de force obligatoire pour toute la Suisse dans les soins, la vente (domaine alimentaire, y compris le commerce en ligne) et la logistique/le transport, qui règlent notamment les salaires minimums et les temps de travail.

Actuellement comme à l’avenir, la sécurité, le respect et la solidarité sont essentiels pour une sortie de crise solidaire!

Le 31 octobre, des actions décentralisées auront lieu dans toute la Suisse pour exprimer ces revendications. Souhaitez-vous en savoir plus? Contactez votre région